Le regard des autres

Paroles et musique : Erwens
Extrait de l’album « Eponyme » Erwens

[one_half last= »no »]
Faut-il vivre ou mourir,
Condamné à subir,
Se soumettre, obéir,
Accepter ou bien fuir…
Calquer ses faits et gestes,
Jusqu’à c’que rien ne reste,
Balayer d’une main leste,
Ces idées indigestes,
Face au regard des autres…

Pour celle qui
Dans nos cœurs,
Est l’image du bonheur,
Ces visages de l’amour,
Qui défient pour toujours,
Sont sourires indécis,
Muets de jalousie,
Juste pour qu’on se décide
À se trouver stupide.

(Refrain)
Et tout ce qui
Nous pousse,
Qui nous donne
Des secousses…
A ne mettre en vitrine,
Que l’bleu de nos piscines,
Nous priver d’une vie,
D’une vie privée de vie,
D’une chambre avec vue,
Mais pas une vue
Sur la chambre
Pour le regard des autres…

Et marcher dans les rues
De ses rêves déchus,
Sans craindre pour autant
D’en subir les tourments,[/one_half]
Faire ce que bon
Nous semble,
Sans avoir les mains
Qui tremblent
Payer le prix,
Sans avoir rien appris,
Face au regard
Des autres…

Mimer la transparence,
Bouder nos différences…
Pour que plus
Rien ne change,
Ni ne nous dérange,
Couper ce qui dépasse,
Se fondre dans la masse,
Dans l’uniformité,
Juste histoire d’exister,
Dans le regard des autres…

Ne plus baisser les yeux,
Faire rougir les miroirs.
Se sentir un peu mieux,
Ne plus broyer du noir…
Renvoyer à leurs jeux,
Les vendeurs de désespoir,
Et naître dans l’aveu
De nos quêtes illusoires…

Refrain.

Faut-il vivre ou mourir,
Condamné à subir,
Se soumettre, obéir,
Accepter ou bien fuir.
Balayer d’une main leste,
Ces idées indigestes,
Et… Le regard des autres.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *